De nombreux masques sont annoncés au rendez-vous du Monah Festival.

Du 28 au 30 Octobre prochain, la « Cité des Antilopes » vibrera aux couleurs et aux rythmes du « Monah Festival ». Ce grand évènement culturel sera à sa 5ème édition cette année. Et se tiendra à la célèbre place publique du quartier Lobia. Durant 03 trois jours, Daloa célèbrera les arts patrimoniaux de la région du Haut-Sassandra.

C’est M. Adolphe Bouazo, le Commissaire Général de ce festival, qui en donné l’information le 15 Septembre dernier, au cours de la cérémonie de lancement officiel tenue à la salle des fêtes de la Mairie de Daloa. Plusieurs autorités politiques, administratives, militaires, religieuses et coutumières, des artistes et groupes d’artistes étaient présentes.

La table de séance lors du lancement du festival

Les organisateurs annoncent une grande fête pour la cuvée 2021. Au menu, des danses et des chants caractéristiques identitaires des différents peuples Bhété, Gouro, Niaboua… vivant dans la région.

Ainsi, selon son promoteur, les festivaliers et visiteurs pourront voir en action les masques danseurs et les grands paroliers des formations de Tohourou, le mythique Ziglibithy de Tahiraguhé, la danse exotique des hommes-panthères de Zoukougbeu, les célèbres petits danseurs d’Issia, pour ne citer que ceux-là !

Les hommes-panthère seront en attraction.

A eux, il faut ajouter les invités spéciaux du Monah Festival que sont le Zétchéligba de Kpapékou (S/P de Ouragahio), le Saapro de Duafla, le Zaouli de Zuénoula et le Boloï de Korhogo. Signe que ce festival se veut un vrai rendez-vous culturel.

Aux dire de M. Adolphe Bouazo, son principal promoteur, le Monah Festival est une plate-forme d’expression artistique plurielle traditionnelle. Il s’agit ainsi pour l’association « Antilope Promovision » qu’il dirige de, non seulement « valoriser les atouts culturels du terroir, mais également d’œuvrer à la consolidation de l’unité nationale; Et de préserver la paix et la cohésion sociale, indispensables à tout développement »

Des adeptes du Tohourou.

Rendez-vous est donc pris pour les 28, 29 et 30 Octobre prochain dans la cité des « Galébawans » (Daloa).

Patrick Russel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here